Man standing at river

Le Conseil canadien sur les espèces envahissantes (CCEE) agit à titre de porte-parole national et de plaque tournante dans la protection du Canada face aux répercussions des espèces envahissantes. Avec des membres et des sections présents dans aux quatre coins du Canada, ainsi que des gouvernements et des entreprises, le CCEE réunit les individus pour trouver des solutions pratiques afin de prévenir la propagation des espèces envahissantes.

L’organisme national est dirigé par un conseil d’administration à quatre chambres qui réunit les gouvernements, les entreprises, les groupes autochtones, les organismes et les sections pour aider le CCEE à réussir.

Que faisons-nous?

Le CCEE collabore avec des partenaires dans tout le Canada afin de fournir les outils et les ressources qui encouragent les Canadiens à adopter des mesures pour prévenir la propagation des espèces envahissantes afin de protéger les écosystèmes et les communautés du Canada. Le plan d’action du Conseil a été élaboré de manière à refléter les priorités nationales définies lors des séances de planification nationale tout en s’appuyant sur l’orientation de la Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes (2004). Depuis 2008, le CCEE s’est essentiellement concentré sur les principales voies de propagation prioritaires, avec quelques travaux sur des espèces à priorité élevée comme la Berce du Caucase géante ou les moules envahissantes. L’objectif est de prévenir l’introduction de nouvelles espèces envahissantes et empêcher la propagation de celles qui sont d’ores et déjà présentes dans certains endroits du pays. La recherche révèle qu’un message cohérent sur les « pratiques saines » ciblant des publics spécifiques peut entraîner un réel changement de comportement.

Le CCEE s’engage à fournir aux campagnes nationales des ressources éprouvées qui seront mises à la disposition des gouvernements, des organisations et d’autres intervenants pour qu’ils les adoptent et les utilisent localement. Ensemble, nous pouvons être efficaces pour « empêcher la propagation ». Il en résulte que l’économie et la société de l’environnement du Canada sont protégées contre les dommages causés par les espèces envahissantes.

Free Newsletter