Buts et objectifs du programme « Sachez reconnaître les plantes »

  1. Développer et promouvoir des partenariats entre l’horticulture à l’échelle nationale et provinciale/associations de
    pépiniéristes, le CCEE et ses membres provinciaux.
  2. Promouvoir une image de marque, le partage de renseignements, la cohérence des ressources, et la diffusion de
    messages normalisés parmi les groupes provinciaux de sensibilisation à l’horticulture.
  3. Éduquer les jardiniers, les détaillants en jardinage, les pépinières, les producteurs, le secteur paysager afin qu’ils :
    • comprennent ce que ce sont les plantes envahissantes, pour quelles raisons elles représentent un problème, et ce
      qu’ils peuvent mettre en place pour prévenir leur propagation;
    • arrêtent d’acheter et de vendre des plantes envahissantes;
    • promeuvent la vente et l’achat de plantes non envahissantes;
    • contrôlent ou remplacent les espèces de plantes envahissantes;
    • se débarrassent des plantes indésirables et du matériel végétal.
  4. Développer un code de conduite à l’échelle nationale pour les pépinières et les détaillants.
  5. Reconnaître les grands groupes nationaux qui participent au programme.
Revenez au début

Les programmes relatifs aux plantes envahissantes dans tout le Canada

Les suivants disposent de programmes actifs relatifs aux plantes envahissantes

Revenez au début

Code de conduite volontaire national

Les espèces envahissantes constituent une menace croissante pour les écosystèmes du Canada et sont capables de supplanter et de déplacer les espèces indigènes. Plus de 60 % des plantes envahissantes du Canada ont été introduites intentionnellement au cours des 150 dernières années en raison de leur valeur pour l’alimentation, la médecine, les services écosystémiques ou leur aspect esthétique. Bien que la plupart des plantes introduites ne perturbent pas les écosystèmes, un nombre très limité de plantes envahissantes représentent un « risque élevé » et une menace directe pour la santé et la sécurité humaines, l’environnement et l’économie. Bien qu’au fil du temps et avec le réchauffement climatique l’aire de répartition naturelle des plantes puisse changer, l’objectif principal de cette initiative est de prévenir l’introduction de plantes envahissantes à risque élevé dans certaines régions du Canada. La pression croissante de l’opinion publique et les règlements gouvernementaux limitent la vente et la distribution de plantes envahissantes.

Le Conseil canadien sur les espèces envahissantes, en collaboration avec plusieurs partenaires clés, a lancé un nouveau Code de conduite volontaire national pour l’industrie de l’horticulture ornementale. Le Code de conduite national volontaire appuie le programme « Sachez reconnaître les plantes » du Conseil canadien sur les espèces envahissantes. Le programme « Sachez reconnaître les plantes » a pour but de soutenir et reconnaître les chefs de file responsables de l’industrie horticole qui adoptent des pratiques exemplaires pour éviter l’introduction de plantes envahissantes à risque élevé dans certaines régions.

Les travaux du programme sont dirigés par le Conseil canadien sur les espèces envahissantes (CCEE) et appuyés par le Groupe de travail national sur les plantes horticoles envahissantes, composé de membres de :

  • L’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC);
  • La Canadian Nursery Landscape Association (CNLA);
  • L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Le groupe a élaboré le Code de conduite volontaire national pour inciter l’industrie et le commerce de l’horticulture ornementale à améliorer les pratiques exemplaires dans tous les secteurs de l’industrie. Soutenu par la demande croissante des jardiniers et des promoteurs d’espèces non envahissantes, le résultat sera un programme de reconnaissance pour les partenaires clés de l’industrie qui :

  • sensibilisera tous les secteurs de l’industrie à cette question
  • préviendra la propagation de plantes envahissantes déjà présentes au Canada
  • préviendra l’introduction de nouveaux envahisseurs végétaux « à haut risque ».

Le Code de conduite se compose de 11 pratiques exemplaires pour l’industrie concernant la culture, la vente et la spécification d’espèces non envahissantes, ainsi que l’étiquetage correct du matériel végétal en utilisant des noms communs et scientifiques, pour ne citer que quelques exemples.

Veuillez cliquer ici pour consulter le Code de conduite

Revenez au début

Les plantes envahissantes indésirables au Canada

« La présente liste fait état de certaines espèces envahissantes indésirables au Canada, d’un océan à l’autre. L’objectif de la présente liste est de mieux faire connaître les espèces envahissantes dans tout le Canada. Elle a été élaborée en recoupant les listes de plantes envahissantes des conseils des espèces envahissantes de tout le Canada ainsi que les listes d’espèces réglementées. Toutes les espèces ne sont pas actuellement répandues dans le secteur du jardinage, de l’horticulture ou de l’aménagement paysager, mais elles demeurent très préoccupantes partout au Canada et pourraient faire l’objet d’échanges commerciaux entre jardiniers ou avec la communauté horticole. En tant que Canadien, il est de notre responsabilité de ne pas cultiver, planter, commercialiser ou acheter ces plantes envahissantes à haut risque afin de protéger la diversité naturelle des paysages du Canada.

Revenez au début

Engagez-vous!

Au nom de notre entreprise, nous reconnaissons que les plantes envahissantes constituent une menace pour les paysages et les écosystèmes du Canada et nous sommes déterminés à prendre des mesures pour prévenir l’introduction et la propagation de plantes envahissantes à risque élevé. En tant que professionnels du secteur de l’horticulture ornementale, nous nous engageons à adopter le Code de conduite et à mettre en œuvre les pratiques exemplaires au sein de notre entreprise pour prévenir la propagation des espèces envahissantes dans les environnements urbain et naturel.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Revenez au début

Resource Library

CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE NATIONAL POUR L’INDUSTRIE DE L’HORTICULTURE ORNEMENTALE
Revenez au début